21 juil. 2014

Art nouveau à Turin

Je ne m'y connais guère en architecture. Inutile de me demander la différence entre l'art gothique ou roman par exemple. C'est à peine si j'arrive à déduire le siècle de construction d'un bâtiment... Mais s'il y a bien un "style" que je sais reconnaître entre mille, c'est bien les bâtiments typés art nouveau. Lignes courbes, motifs floraux, fresques multicolores... Il faut dire qu'il ne passe pas inaperçu. Un vrai régal pour les yeux.

J'ai été très étonnée d'apprendre qu'on trouvait de nombreux exemples d'art nouveau à Turin. Il ne m'en fallait pas plus pour partir sur ses traces. Un tour sur la page Wikipédia dédiée et me voilà avec une sélection de bâtiments à découvrir.

Turin Italie art nouveau Liberty caffè platti

Premier exemple, le Caffè Platti, situé sur le corso Vittorio Emmanuel II. C'est ici que j'ai pris mon déjeuner en arrivant le samedi midi. L'intérieur est très intimidant avec toutes ces dorures : je crains toujours de ne pas me sentir à ma place dans des endroits aussi luxueux. Mais les prix sont en fait raisonnables, enfin si l'on mange sur le pouce : je m'en suis sortie pour un peu moins de 10 € pour un sandwich, un dessert et une bouteille d'eau (l'eau gratuite, ce luxe à la française).

Mon guide de voyage le présente comme l'un des plus beaux cafés de style art nouveau mais, si le lieu est effectivement magnifique, c'est un peu trop rococo à mon goût. Néanmoins, le lieu vaut définitivement le coup d’œil, ne serait-ce que pour la boutique juste à côté qui regorgea de douceurs qui font toutes plus envie les unes que les autres.

Turin Italie art nouveau Liberty caffè platti

Turin Italie art nouveau Liberty caffè platti

Turin Italie art nouveau Liberty caffè platti

Corso Vittorio Emanuele II, 72
10121 Torino

Pour en prendre plein les yeux, il faut se rendre du côté du Corso Francia. C'est un peu excentré mais finalement pas si loin de la Via Garibaldi. Et là, le choc : pendant un instant, je me suis de nouveau cru à Barcelone, dans le quartier de l'Eixample.

Turin Italie art nouveau Liberty corso francia

La Casa Balbis, sur la petite place au bout de la via Balbis, du nom de Giovanni Battista Balbis. Comme bon nombre de réalisation art nouveau à Turin, le bâtiment est signé de l'architecte Pietro Fenoglio.

Suivent trois façades que l'on trouve sur la via Piffetti, que l'on doit à Giovanni Gribodo.

Turin Italie art nouveau Liberty corso francia
Les sphinx de la Casa Masino, au numéro 5.

Turin Italie art nouveau Liberty corso francia
Aux numéros 10 et 12, deux façades qui rivalisent d'opulence.

Turin Italie art nouveau Liberty corso francia

Turin Italie art nouveau Liberty corso francia
Même les façades classiques ne manquent pas de charme !

On continue sur le Corso Francia à proprement parler.

Turin Italie art nouveau Liberty corso francia Casa Macciotta
La Casa Macciotta au numéro 32.

Turin Italie art nouveau Liberty corso francia
Je ne sais pas si cette maison porte un nom mais de mémoire, elle était juste à côté, au numéro 34.

Turin Italie art nouveau Liberty corso francia casa della vittoria

La Casa della Vittoria, au numéro 23. Elle fut conçue par Gothard Gussoni pour célébrer la victoire italienne à l'issue de la Première Guerre mondiale.

Turin Italie art nouveau Liberty corso francia casa della vittoria
Dragons et gargouilles se retrouvent sur toute la façade.

Turin Italie art nouveau Liberty corso francia casa della vittoria

Turin Italie art nouveau Liberty corso francia casa zorzi
Au numéro 19, la Caza Zorzi.

Turin Italie art nouveau Liberty corso francia Casa lafleur

Mais l'exemple le plus incroyable, et certainement l'un des plus connus, c'est la Casa Lafleur, que l'on trouve au numéro 11, où vécut quelques années son architecte, Pietro Fenoglio.

Turin Italie art nouveau Liberty corso francia Casa Macciotta

Turin Italie art nouveau Liberty corso francia palazzina raby
Toujours sur le Corso Francia, au numéro 8, le Palazzina Raby.

Turin Italie art nouveau Liberty corso francia palazzina raby

Turin Italie art nouveau Liberty corso francia palazzina raby

Turin Italie art nouveau Liberty corso francia

Turin Italie art nouveau Liberty corso francia casa tasca
La Casa Tasca, au numéro 3 de la Via Beaumont, conçue par Giovan Battista Benazzo.

Turin Italie art nouveau Liberty corso francia

On quitte désormais le Corso Francia direction l'est. Premier arrêt, dans le centre et plus particulièrement dans la Via San Francesco d'Assisi avec la Casa Florio, que l'on doit à Giuseppe Velati Bellini.

Turin Italie art nouveau Liberty casa florio

Puis on traverse le Pô, direction le Corso Lanza et le deuxième bâtiment incontournable à voir, même si passablement caché par la végétation. Au numéro 57, la Villa Scott, que l'on doit également à Pietro Fenoglio, est un petit bijou qui se découvre par petite touche. Les plus cinéphiles auront d'ailleurs peut-être déjà aperçu sa façade bouton d'or dans le film de Dario Argento, Les Frissons de l'angoisse.

Turin Italie art nouveau Liberty villa scott

Turin Italie art nouveau Liberty villa scott

Turin Italie art nouveau Liberty villa scott

Turin Italie art nouveau Liberty villa scott

Pour terminer, une façade plus classique, située non loin, au numéro 22 de la Via Mancini.

Turin Italie art nouveau Liberty

Turin Italie art nouveau Liberty villa scott

Et tout ceci n'est qu'un bref aperçu du Liberty turinois. J'ai également visité d'autres adresses répertoriées sur la page Wikipédia mais elles me semblaient moins dignes d'intérêt. D'ailleurs, cette dernière n'est pas très prolixe en détail (d'où les quelques ratés) mais, alors que je recherchais quelques informations pour écrire ce billet, je suis tombée sur deux sites qui répertorient de nombreuses autres adresses, dont certaines... Wahou ! Je suis vraiment verte de ne pas avoir poussé mes recherches un peu plus loin lors de la préparation de mon voyage car certaines maisons sont juste magnifiques : TorinoInsolita, très complet, et le blog La Vita Puzza. Et en bonus il y a des photos !

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire