21 mai 2015

Hambourg - Schanzenviertel, un quartier à découvrir

Ah, Hambourg... Cela fait une semaine et demie que je suis rentrée mais je crois qu'une partie de moi est restée là-bas, à admirer les bateaux le long de l'Elbe, me promener sur les plages d'Övelgönne ou à me perdre dans les rues de Speicherstadt... Mais reprenons au début.

C'est par le plus grand des hasards que je me suis retrouvée à louer un appartement, grâce à AirBnB, dans le Schanzenviertel. D'ailleurs, petite parenthèse, mais si vous cherchez un endroit pas trop cher où logé, bien situé et dans un quartier qui bouge, c'est vraiment l'endroit parfait ! En plus sa propriétaire est adorable. C'est ma troisième expérience via ce site et, encore une fois, j'en ressors ravie. Il est vrai que je choisis la solution de facilité en cherchant à chaque fois des logements entiers à louer, et non pas une chambre chez l'habitant... Mais honnêtement, il n'y a vraiment rien de tel pour se sentir comme chez soi. Surtout quand on tombe sur une petite pépite pareille !

Hambourg Hamburg Schanzenviertel

Hambourg Hamburg Schanzenviertel
La vue depuis le balcon de l'appartement. Dommage qu'il ait fait trop froid pour en profiter.

Mais revenons-en à nos moutons. Le Schanzenviertel, autrefois un quartier pauvre promis à la démolition, est désormais un endroit plein de vie, où l'on se retrouve pour sortir le soir, au multiculturalisme évident : il suffit de se promener le long de l'une des rues principales, Schulterblatt, qui regorge de restaurants de toutes nationalités pour s'en donner une idée ! Lieu de résistance durant la Seconde Guerre mondiale, ancien bastion communiste, on retrouve encore les traces de ce passé contestataire et engagé, notamment dans le squat du Rote Flora, un ancien théâtre. 

Hambourg Hamburg Schanzenviertel Rote Flora
Le fameux squat du Rote Flora.

Hambourg Hamburg Schanzenviertel Rote Flora

Hambourg Hamburg Schanzenviertel

Hambourg Hamburg Schanzenviertel

Hambourg Hamburg Schanzenviertel

Hambourg Hamburg Schanzenviertel
Le château d'eau du Schanzenpark, désormais reconverti en hôtel de luxe.

Le quartier regorge de restaurants, de bars, de petites boutiques, de magasins divers et variés... Très animé le soir, donc, c'est une bonne alternative à Sankt Pauli, moins touristique, plus authentique. Je regrette de n'avoir pas eu plus le temps qu'une petite soirée pour me balader dans ses rues. En tout cas, en dehors de l'agitation des quartiers plus centraux, c'est un point de chute idéal pour séjourner à Hambourg comme un véritable Hambourgeois.

Difficile de faire son choix parmi la pléthore de restaurants. Il y en a vraiment pour tous les goûts (on y trouve même une crêperie : l'engouement des Allemands pour ce plat pourtant bien français m'a fait sourire). Et encore plus difficile quand on est pas un aventurier culinaire et que l'on ne comprend pas un mot d'allemand... Finalement, c'est chez Oma's Apotheke que je me suis arrêtée. Une carte variée, des prix attractifs (mais c'est partout pareil, la nourriture et la vie en général sont moins chères chez nos voisins) ont fini par me convaincre. Allez-y les yeux fermés, c'est délicieux et les portions conséquentes !

Hambourg Hamburg Schanzenviertel Oma's Apotheke restaurant

Hambourg Hamburg Schanzenviertel Oma's Apotheke restaurant
Schnitzel (petit souvenir de Vienne) au poulet et pâtes all'arrabbiata...

Hambourg Hamburg Schanzenviertel Oma's Apotheke restaurant
... et Apfelstrudel en dessert.

Schanzenstraße 87
20357 Hambourg

Hambourg Hamburg Schanzenviertel

Hambourg Hamburg Schanzenviertel

Hambourg Hamburg Schanzenviertel

Pour terminer, quelques conseils et astuces qui m'auraient parfois bien servis avant de partir !

> Rejoindre le centre-ville depuis l'aéroport est très facile, il suffit de prendre le S-Bahn qui s'arrête notamment à la gare, point central au niveau des transports. Un billet simple vous coûtera un peu plus de trois euros. Comptez une demi-heure de trajet.

> Le réseau de transport est vraiment bien pensé, le métro facile à prendre (la ligne 3, qui fait une boucle et dessert les principaux points d'intérêts d'Hambourg, va vite devenir votre meilleure amie). Plusieurs tickets sont en vente : à l'unité, la carte 9-Uhr et la carte à la journée. Mieux vaut privilégier la deuxième : pour 6 €, vous pouvez vous déplacer toute la journée à partir de 9 h, jusqu'à 6 h le lendemain (toute la nuit les week-ends). Sans oublier que l'accès au U-Bahn ou au S-Bahn est "libre", c'est-à-dire qu'il n'y a pas de portique à passer.

> Attention aux lignes qui ne fonctionnent pas les week-ends pour éviter les mauvaises surprises !

> Sur les trottoirs, on remarque souvent une bande assez large, colorée ou signalée entre des bandes blanches. C'est la piste cyclable. C'est assez déstabilisant au départ alors gaffe aux coups de sonnette.

> La Hamburg Card : sans conteste le gros loupé de mon séjour. J'ai voulu la prendre dès mon arrivée à l'aéroport (elle est en effet en vente aux automates qui délivrent également les titres de transport). Sauf que... elle est valable à partir de la date d'achat. Donc une carte une journée achetée à 18 h 30... Hum, ça se passe de commentaire...
Elle coûte 9,5 € pour une seule journée, 18,5 € pour deux jours, puis le tarif est dégressif. Il y a également la possibilité de l'acheter pour un groupe, et non pas pour un simple usage individuel.
Comme pour n'importe quelle carte de ce type, il faut enchaîner les visites qui offrent des réductions pour qu'elle soit vraiment rentable. Bien se renseigner avant sur les avantages qu'elle permet.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire