28 janv. 2016

Ces 5 destinations de rêve... qui ne me font pas rêver

J'ai envie de rendre mon blog un peu plus "personnel" (belle contradiction), de parler un peu plus de choses que j'aime ou non, avec des articles plus blabla. J'espère que cette nouvelle direction vous plaira !

Si chaque voyageur a sa propre bucket-list, de nombreuses destinations y font des apparitions récurrentes et reviennent souvent dans les conversations. Il y a celles qui font rêver ou celles qu'il fait "bien de", les effets de mode ou les passages obligés... Des images, des paysages, des points de vue que l'on croise tout le temps, parfois jusqu'à la nausée pourrait-on croire, mais qui continuent de faire briller les yeux. Pourtant non, tout le monde ne souhaite pas effectuer une retraite spirituelle en Inde, partir à la chasse aux étoiles du Hollywood Boulevard ou prendre le Transsibérien. Alors je me suis dit qu'il serait amusant de faire la liste de cinq destinations qui font rêver les autres... mais pas moi !
Mon désamour pour le Japon remonte à longtemps, à toujours, presque. En grandissant, j'ai côtoyé mon content de personnes pour qui c'était le Graal absolu. Je les ai toujours regardés avec des yeux ronds, sincèrement incapable de partager leur enthousiasme. Je n'ai aucune curiosité, aucun attrait pour ce pays et je n'arrive moi-même pas vraiment à comprendre pourquoi : est-ce à cause d'une culture, des traditions, un mode de vie aux antipodes de la mienne ? Plus largement, pourquoi ce pays-ci ne m'attire pas par rapport à un autre, alors que je n'ai aucun à priori à son encontre ? Je ne sais pas s'il y a une explication autre que entre le Japon et moi, il n'y a pas d'atomes crochus. Regarder un Miyazaki en mangeant des sushis me suffit amplement !
J'ai pris une photo de New York en illustration mais cela s'applique à d'autres villes des États-Unis qui souffrent, à mon avis, du même syndrome du "trop vu" : Los Angeles, San Francisco, Las Vegas... Quand je vais quelque part, j'aime être surprise, ne pas savoir à quoi m'attendre. C'est ici tout l'inverse, à chaque fois que je vois une photo d'un taxi jaune j'ai envie de partir en courant. Désormais, si je veux découvrir New York, pas besoin de bouger de mon canapé, il me suffit de lancer l'une des énièmes séries télés qui s'y passent et en plus, les prises de vue seront bien plus jolies... (oui je sais me contenter de peu)
Une île, du soleil, une plage de sable fin... Le paradis pour beaucoup ? L'enfer pour moi. Je SAIS que ce genre d'endroit ne propose pas que de lézarder sur sa serviette de bain pendant toute la journée mais il n'y a rien à faire, ce décor me fait inlassablement penser au néant. À l'ennui. Au vide... Peut-être que dans quelques années je ne désirerai qu'une chose, m'octroyer une semaine de farniente au milieu des cocotiers, mais là tout de suite, c'est au-dessus de mes forces (et de mes moyens, ça tombe bien !).
Autre destination pour laquelle je n'avais pas d'intérêt ni de désintérêt particulier mais qui a fini par me sortir par les yeux : l'Asie du Sud-Est. Thaïlande, Cambodge... C'est extrêmement abordable de s'y rendre alors forcément, tout le monde a décidé d'y aller. Résultat, juste par principe, ce coin du monde est descendu en fin de liste des endroits que j'aimerais découvrir. Complètement irrationnel et carrément puéril, je sais.
J'ai pas mal hésité pour la dernière entre l'Inde, l'Australie ou le Canada notamment, trois destinations pour lesquelles ma balance ne penche en fait ni d'un côté, ni de l'autre... Alors finalement j'ai choisi la Laponie, mais j'aurais pu prendre n'importe quel endroit où il y a de la neige. Où il fait froid. Où le soleil joue à cache-cache plus de la moitié de la journée. Je fais partie de ces gens pour qui le mot "neige" leur déclenche une attaque de panique. Y a rien à faire, je n'aime pas ça ! Alors me retrouver dans un environnement où il n'y a que ça à perte de vue ? Non vraiment, très peu pour moi.

Et vous ? Quels sont ces destinations qui déclenchent les passions mais qui n'ont pas vos faveurs ? Je suis curieuse de vous lire !

6 commentaires :

  1. C'est une excellente idée de lister ces pays qui ne te font pas du tout envie. Je partage ton absence d'enthousiasme pour les jolies plages de sable fin, ça ne m'attire pas du tout ! Côté USA, j'avoue être davantage attirée par les grands espaces (notamment les parcs nationaux) que par les villes à succès ! xx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vois qu'on partage le même point de vue sur les États-Unis ! Je pense que ce pays a tellement plus à offrir.

      Supprimer
  2. Comme l'a dit Ophélie, très originale cette idée!! J'étais comme vous les plages quel qu’elles soient, très peu pour moi jusqu'au jour où je suis partie vivre au bord de la mer :P et maintenant j'adore y passer du temps. Je me souviens d'une plage magnifique dans les Keys, sable blanc et eau transparente ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai grandi en bord de mer et l'océan fait partie de moi mais vraiment ces plages paradisiaques et ces îles qui ne semblent promettre que ça, bof quoi. Même si ça doit être très beau. Ça me semble un peu léger de partir à l'autre bout du monde "juste" pour ça !

      Supprimer
  3. Le Japon fait parti de mes rêves de gamine, mais plus pour les paysages hors du commun d'un archipel sorti de nulle part, avec un Mont Fuji colossal, etc. Encore une fois, les villes pourquoi pas, mais pas plus d'une journée sinon j'étouffe. Du coup, je partage complètement ton désintérêt pour les villes à succès des Etats Unis. Et je suis puérile moi aussi, mais les destinations que tout le monde aime me font fuir : ainsi, pas d'attrait particulier non plus pour la Canada, l'Inde ou l'Australie. Par contre, j'ai eu des récits très personnels sur l'Asie du sud est, alors même si tout le monde y va, j'ai envie de m'en faire ma propre idée. Les îles paradisiaques ne sont pas ma tasse de thé non plus, mais j'aime le vide qu'elles inspirent. Quand à la Scandinavie... Après avoir découvert l'Islande et le Svalbard, je me suis prise d'affection pour ces pays nordiques, alors que je déteste la neige et le froid... Seulement voilà, il y a quelque chose de mystique qui m'a envoûtée la première fois, et depuis, je rêve d'en voir plus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que le côté campagne du Japon m'intéresserait plus, mais comme les images que j'en ai proviennent des dessins animés du studio Ghibli, j'aurais trop peur d'être déçue de la réalité !

      Supprimer