8 avr. 2016

Une journée à Cahors

cahors mont saint cyr vue panorama
Préfecture du département du Lot et située sur les bords de la rivière du même nom, Cahors fut fondée durant l'Antiquité mais ce sont les monuments hérités du Moyen Âge qui en font, entre autres, sa renommée. Ce jour-là, j'y ai rejoint des amis habitant Toulouse : sa position à mi-chemin entre Limoges et la ville rose nous avait décidés à s'y retrouver pour la journée. Sa petite superficie en fait effectivement une destination idéale pour une exploration en quelques heures. Mais ne croyez pas possible de faire le tour de la richesse de Cahors en un seul jour : cet article propose quelques incontournables pour une première visite, basé sur ce que nous avons fait, mais n'effleure qu'à peine les trésors dont regorgent la ville et sa région. 

LA VIEILLE VILLE

cahors vieille ville place épices saint-james
La place Saint-James, aussi connue sous le nom de Place aux épices, était un carrefour commercial important au Moyen Âge : c'était ici que les marchands de Cahors, alors parmi les plus puissants d'Europe, faisaient commerce des précieuses épices.
cahors vieille ville
cahors vieille ville horloge monumentale
L'horloge monumentale, près des quais le long du Lot.
cahors vieille ville porte   cahors vieille ville
Impossible de visiter Cahors sans se perdre dans l'entrelacs des petites ruelles qui forment la cité médiévale. Façades Renaissance, hôtels particuliers, vieilles églises, portes soigneusement ouvragées... Il faut se laisser guider par ses pas au grès des passages et des cours cachées et ne pas oublier de lever les yeux pour ne manquer aucun détail architectural qui peut surgir sans prévenir. Après avoir été assiégée, pillée et détruite un grand nombre de fois durant le Haut Moyen Âge, Cahors renaît de ses cendres et connaît un âge d'or entre le XIIe et le XIVe siècle grâce notamment à un petit nombre de familles de marchands-usuriers qui font de la ville un carrefour financier important tout en reconstruisant la cité. La nomination du pape avignonnais Jean XXII, originaire de la ville, profite aussi à Cahors, alors carrefour commercial et religieux important. Cette période faste prendra fin avec la guerre de Cent Ans.
cahors vieille ville église
cahors vieille ville maison henri IV
L'hôtel de Roaldès, aussi connu sous le nom de maison Henri IV, tient son nom de la tradition qui veut que le roi y ait séjourné durant les guerres de Religion. Cet hôtel particulier ne se visite pas mais vous pouvez avoir un aperçu de son intérieur, et de son histoire, sur ce site.
cahors vieille ville place épices saint-james
Fontaine sur la place Saint-James.
cahors vieille ville cathédrale marché
Parmi les monuments à ne pas manquer dans la vieille ville, il y a évidemment la cathédrale Saint-Étienne. Fondée au VIIe siècle, elle fut reconstruite au début du XIIe siècle et agrandie au fil des siècles. L'intérieur peut paraître dépouillé, voire austère, mais c'est sans compter les décors richement peints des deux coupoles, les deux plus grandes du Sud-ouest, et du chœur, sans oublier le gothique flamboyant du cloître.
cahors vieille ville cathédrale cloître
cahors vieille ville cathédrale nef
cahors vieille ville cathédrale cloître
cahors vieille ville
cahors vieille ville
Les escaliers en extérieur, typiques des régions ensoleillées !
cahors vieille ville porte   cahors vieille ville tour jean XXII
À droite, la tour Jean XXII, l'un des seuls éléments restants de la demeure familiale érigée par le frère du pape.
cahors vieille ville façade XVIe siècle rue bergougnioux
Un exemple de fenêtre Renaissance, dans la rue Bergougnioux.
cahors vieille ville
cahors vieille ville église saint-urcisse
L'église Saint-Urcisse, malheureusement fermée pour cause de structure instable malgré de nombreux travaux de restauration.
cahors vieille ville tour château-du-roi
Le Château-du-Roi, le mal nommé : ancien palais construit par le beau-frère du pape Jean XXII, il fut ensuite reconverti en prison, la plus vieille de France, entre 1790 et 2006.
cahors vieille ville place rousseau
cahors vieille ville barbacane
La barbacane, point d'entrée de la vieille ville de Cahors, où s'élevaient autrefois les fortifications. Elle fut construite au XVIe siècle.

LE PONT VALENTRÉ

cahors pont valentré
Autre joyau hérité du Moyen Âge, le pont Valentré, construit au XIVe siècle, est l'un des plus beaux héritages d'architecture médiévale de défense en France. Emprunté par les pèlerins se rendant à Saint-Jacques-de-Compostelle, il fut construit entre 1308 et 1378 mais subit de nombreuses modifications au XIXe siècle. La légende raconte que le maître-d'œuvre, exaspéré par la lenteur des travaux, fit un pacte avec le Diable : son âme en échange d'une construction rapide. Alors que le pont est sur le point d'être achevé, il demande au Diable d'aller chercher de l'eau à la source toute proche pour ses ouvriers... mais avec un tamis. Dans l'impossibilité de satisfaire sa part du contrat, il revint bredouille et le maître-d'œuvre regagna son âme. Pour se venger, il envoya toutes les nuits un diablotin ôter la dernière pierre de la tour centrale, que les maçons replaçaient tous les matins. Dorénavant, cette pierre manquante est remplacée par une statue représentant un petit diablotin... Histoire de continuer à leurrer le Diable ! Le pont Valentré est classé depuis 1998 au patrimoine mondial de l'UNESCO au titre des Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle.
cahors pont valentré   cahors pont valentré
cahors pont valentré
cahors pont valentré lot
cahors pont valentré

CAHORS ANTIQUE

cahors vestiges romains arc diane antiquité
La région est habitée depuis la préhistoire, comme en témoignent les nombreuses grottes aux alentours qui gardent des traces d'occupation humaine. L'édification de la ville de Cahors remonte, elle, à la période gallo-romaine : dès le Ier siècle, Divona Cadurcorum est déjà une riche cité. De cette période antique on peut encore admirer quelques vestiges dans la ville, dont les deux plus importants sont l'arc de Diane, dernières traces des thermes qui s'élevaient autrefois, et ceux de l'amphithéâtre, découverts lors des travaux de construction du parking sous-terrain de la place François Mitterrand : on peut en admirer ce qu'il en reste au niveau -1 dudit parking.
cahors vestiges romains amphithéâtre

LES BORDS DU LOT

cahors bords lot promenade
L'un des avantages de Cahors c'est le Lot. Elle se niche en effet dans un des méandres de la rivière. Sur les deux rives sont aménagés des chemins, permettant de passer d'un côté à l'autre de ville tout en restant loin de l'agitation de son centre. Nous n'avons pas eu le temps de les emprunter sur de longues distances mais surtout quand les beaux jours sont là, c'est une promenade très agréable qui se profile.
cahors bords lot promenade
cahors bords lot promenade
Du côté du pont Valentré.
cahors bords lot promenade

LE MONT SAINT-CYR

cahors mont saint cyr randonnée promenade point vue
La randonnée jusqu'au mont Saint-Cyr offre de superbes points de vue sur Cahors. Malheureusement nous n'étions pas équipés et n'avions pas plusieurs heures devant nous, résultat nous avons seulement fait le début du chemin. Le point de départ se situe de l'autre côté du pont Louis-Philippe : il y a un petit parking après une série de ronds-points mais on y accède aussi facilement à pied depuis le centre. Une volée de marches plus loin et le sentier commence pour de bon. Une dizaine de minutes plus tard, on arrive à une espèce de promontoire où se trouvent quelques ruines. De là déjà, la vue sur la ville est superbe et l'on repère bien les principaux bâtiments : le pont Valentré, la cathédrale, les différentes tours qui parsèment la vieille ville... C'est une alternative idéale si vous voulez simplement prendre un peu de hauteur pour apprécier le panorama. Sinon, il est possible de se rapprocher du sommet en voiture mais je ne crois pas qu'on puisse rouler jusqu'au relais et on me souffle dans l'oreillette que si, il est possible de rouler jusqu'au relais, facilement repérable depuis les bords du Lot, et arrivée de la randonnée. Dans tous les cas, si vous empruntez le sentier, restez prudent : sans qu'il y ait de difficulté majeure, le chemin est caillouteux et souvent un peu raide, mais surtout il longe des passages sans garde-fou.
cahors mont saint cyr randonnée promenade point vue
cahors mont saint cyr randonnée promenade point vue

LA GASTRONOMIE

cahors vieille ville cathédrale marché
Impossible d'aller à Cahors sans évoquer sa gastronomie. Le vin, bien évidemment, mais également les spécialités propres au Sud-ouest : confit, foie gras, truffes, etc. Le marché qui se tient sur la place de la cathédrale le mercredi et samedi matin regorge de bonnes choses à faire provision : fromage, pâtisseries, charcuterie, etc. le tout dans une ambiance bon enfant. Ne manquez pas non plus de passer aux halles juste à côté, il y a d'ailleurs plusieurs restaurants tout autour qui auront peut-être vos faveurs pour le déjeuner. Vous trouverez également quelques caves aux alentours du pont Valentré, qui proposent les crus des producteurs locaux mais également quelques spécialités du coin. Enfin, pour plus de renseignements, ne manquez pas de passer à l'Espace Lounge de la Villa Cahors Malbec, juste à côté de l'Office de tourisme.
cahors cave vin
cahors halles vin
cahors jardin thé salon vegan bio
Pour terminer, une bonne adresse. Si malheureusement je n'ai pas de restaurant à conseiller particulièrement (celui que nous avions choisi était correct mais le service trop approximatif n'en fait pas une adresse particulièrement recommandable), nous avons été par contre totalement conquis par le Jardin des thés, situé dans l'une des plus belles rues de Cahors, la rue de la Daurade, bordée de maisons médiévales du XIIIe au XVIIe siècles superbement restaurées. Ce salon de thé bio et vegan propose une belle sélection de thé et de pâtisseries maison, mais également des boissons fraîches (leur limonade est délicieuse) et chaudes (amateurs de chocolat, ne manquez pas leur chocolat chaud à l'ancienne !). Ce samedi-là, avec les températures estivales, c'était un bonheur de se poser en terrasse, avec les bords de Lot tout près.
cahors jardin thé salon vegan bio
cahors jardin thé salon vegan bio
Le Jardin des thés
12 rue Daurade
46000 Cahors

ENVIE DE PLUS ?

cahors office tourisme fontaine paix
J'espère que ce petit tour rapide de la ville vous aura donné envie de venir la découvrir ! Si vous comptez séjourner plus longtemps à Cahors ou dans le département, ce n'est pas les activités qui manquent : entre les musées (souvent gratuits), les domaines vinicoles aux alentours, une promenade le long du Lot en bateau à la belle saison et autres activités sportives sans oublier les merveilles de la région comme les grottes préhistoriques ou, pourquoi pas, le village médiéval de Saint-Cirq Lapopie. N'hésitez pas à passer à l'Office de tourisme place François Mitterrand ou au moins sur leur site Internet pour de précieux conseils.
cahors square jouvenel
Le charmant square Jouvenel, derrière la place François Mitterrand.
cahors square jouvenel
cahors place françois mitterrand

6 commentaires :

  1. A la base, je voulais juste poster un commentaire t'annonçant que je t'ai nominé aux Liebster Awards (toutes les informations ici : http://lafauteaugraph.blogspot.fr/2016/04/liebster-awards-2016-photographie.html), mais du coup, je me suis laissée importer et j'ai admiré les belles images qui ornent cet article... Bravo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci et merci pour la nomination ! J'y réponds très vite :) (Cela va être une grande épreuve que j'espère pouvoir relever ^^)

      Supprimer
  2. Comme nous partageons toutes deux l'honneur d'avoir été nominées par Marion aux Liebster Award, je découvre ton blog, et Cahors, que je ne connais pas ! J'aime la richesse de cet article qui nous plonge dans l'histoire de cette ville (j'adore l'histoire du diable berné, on a beaucoup de légendes comme ça en Provence aussi), avec tes belles photos ! Je suis très heureuse d'avoir pu tomber sur toi, je continue à explorer !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup, et ravie que l'article t'ait plu ! J'aime bien ces petites anecdotes qui rendent l'histoire d'une ville plus vivante et la visite plus didactique.

      Supprimer
  3. Je ne connais pas du tout Cahors, et je dois bien t'avouer que cette ville ne me tentait pas plus que ça. Mais je découvre avec ton article, une ville bien différente de celle que j'imaginais : c'est très jolie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne savais pas du tout à quoi m'attendre avant m'y mettre les pieds et j'avais un peu peur de découvrir une ville sans charme mais je suis bien heureuse de m'être trompée du tout au tout. Je suis bluffée à chaque fois de la richesse de nos petites villes de province !

      Supprimer