14 oct. 2016

Cinq raisons de visiter Baden

baden bei wien dreifaltigkeitssäule rathaus mairie colonne trinité hauptplatz
Petite ville de 25 000 habitants, loin des circuits touristiques, Baden bei Wien est idéale pour une excursion d'une journée à partir de Vienne : située en Basse-Autriche, à une trentaine de kilomètres au sud de la capitale, Baden est à la lisière du Wienerwald, la célèbre forêt viennoise. Connue depuis l'Antiquité pour ses sources d'eau chaude, la ville est depuis devenue une station thermale réputée. Portrait d'une ville romantique à souhait.

Baden, ville impériale

baden bei wien josefsplatz josefsbad
baden bei wien kaiserhaus
Façades lumineuses, rues pavées... À la sortie du train, sur Josefsplatz, la première impression de Baden donne l'image d'une ville neuve, propre, sobre, un peu austère peut-être. Et pour cause : rasée après l'invasion turque, elle est reconstruite selon le style Biedermeier. On doit ainsi à Joseph Kornhäusel, l'un de ses plus importants représentants, plusieurs bâtiments dans le centre, comme l'imposant hôtel de ville, sur la place principale. On y trouve également la Kaiserhaus : dès 1796, Baden devient la résidence estivale de la famille impériale, et notamment entre 1803 et 1834 lorsque François Ier y réside quasiment chaque été. La demeure se visite et offre des expositions temporaires : celle en cours jusque début novembre s'intéresse à la main verte de l'empereur François Ier et des jardins dont il est à l'origine, dont ceux de Baden, ainsi qu'aux débuts de l'horticulture à cette époque. Si l'exposition en cours ne vous intéresse guère, je ne vous conseille pas de payer les 6 € d'entrée : l'intérieur n'a pas gardé son aménagement d'époque et ne présente guère d'intérêt à lui seul.
baden bei wien kaiserhaus
baden bei wien kaiserhaus
baden bei wien kaiserhaus garten jardin
Derrière la Kaiserhaus l'accès au jardin de l'empereur est par contre gratuit ; il y a également un café dans la cour intérieure, pour échapper à l'agitation de la Hauptplatz !
baden bei wien
Il ne faut pourtant que quelques minutes pour tomber sous le charme de Baden et oublier le côté un peu froid de l'architecture Biedermeier. Ici une façade baroque, là une terrasse animée, encore ici un détail qui attire l’œil ou une place fleurie : l'atmosphère y est détendue. Il y règne comme un air de vacances. Le centre n'est pas très grand, majoritairement piéton : il ne faut pas longtemps pour repérer les principales artères et se déplacer ensuite comme si on y a toujours vécu. Le passé impérial sait se faire discret : point d'ostentation ici mais comme un raffinement délicat. Je vous laisse avec quelques images pour vous imprégner de l'ambiance du centre-ville.
baden bei wien dreifaltigkeitssäule rathaus mairie colonne trinité hauptplatz
La colonne de la Trinité, érigée après que la ville ait survécu à un épisode de peste dans les années 1710 ; en arrière-plan, l'hôtel de ville.
baden bei wien stadttheater théâtre
Baden possède quelques bâtiments imposants, comme le complexe formé par le théâtre municipal.
baden bei wien
baden bei wien stadttheater théâtre
baden bei wien
baden bei wien église kirche Sankt Stephan
L'église Saint-Étienne et sa coiffe baroque, typique des églises autrichiennes. Ne manquez pas d'aller découvrir l'intérieur !
baden bei wien église kirche Sankt Stephan
baden bei wien dreifaltigkeitssäule café central colonne trinité hauptplatz

Baden, ville jardin

baden bei wien kurpark
Baden est indissociable de ses deux grands jardins. Le premier, le Kurpark (le parc thermal), se situe au nord, juste en bordure du centre-ville. Cet immense parc municipal, sur les contreforts de la forêt viennoise, fut aménagé en 1792. Si la lisière est assez plate, le parc prend rapidement du dénivelé et il vous faudra effectuer un peu de grimpette pour rejoindre quelques-uns des monuments qui le parsèment, comme le temple dédié à Beethoven. Il suffit néanmoins de monter juste un peu pour avoir une belle vue sur la ville. À l'autre extrémité se trouve le Kaiser Franz Josef Museum, qui expose une collection d'objets issus du folklore et de l'histoire de la Basse-Autriche.
baden bei wien kurpark
baden bei wien kurpark sommer arena
L'Arena, d'architecture art nouveau, accueille des spectacles l'été.
baden bei wien kurpark blumenuhr horloge fleur
baden bei wien kurpark casino
Le Kurpark accueille également le casino de Baden, l'un des plus grands d'Europe centrale.
baden bei wien kurpark
baden bei wien doblhoffpark
Situé en bordure ouest de Baden, le Doblhoffpark est sensiblement plus petit que le Kurpark et offre un tout autre visage, avec ses grandes allées rectilignes et son aménagement à l'anglaise. On y trouve un étang, sur lequel on peut faire du bateau l'été, et sur ses berges un café où l'on peut se restaurer. Plus calme, car plus excentré, il est surtout incontournable pour ses roses.
baden bei wien doblhoffpark teich
baden bei wien doblhoffpark orangerie
baden bei wien doblhoffpark roses roseraie
30 000 roses fleurissent chaque année dans sa roseraie, que l'on peut admirer de juin à octobre. Chaque été, d'ailleurs, a lieu le Baden Rose Festival, durant lequel sont organisées de nombreuses festivités : théâtre, concerts, lectures... en plus des expositions de variétés de roses ! Que ce soit l'un ou l'autre, ces deux parcs, intimement liés à son histoire, sont des passages incontournables lorsque l'on visite Baden, qu'on les traverse simplement ou décide de faire une pause plus longue. Une nouvelle invitation à la détente dans un cadre bucolique, en plein centre urbain.
baden bei wien doblhoffpark roses roseraie
baden bei wien doblhoffpark
baden bei wien doblhoffpark

Baden, ville thermale

baden bei wien josefsbad
Les vertus curatives des sources de Baden sont connues, et utilisées, depuis les Romains. Au début du XIXe siècle, alors que la cour et la noblesse austro-hongroises viennent y passer leurs étés, les établissements thermaux fleurissent un peu partout dans la ville. Certains d'entre eux sont encore debout, même si leurs fonctions ont bien changé : sur Josefsplatz, le Josefsbad, avec sa rotonde jaune pâle, accueille désormais un café. Juste à côté, le Frauenbad abrite un musée dédié à l'artiste Arnulf Rainer.
baden bei wien josefsbad
baden bei wien frauenhof
baden bei wien frauenbad rainer museum
baden bei wien leopoldsbad office tourisme
Le Leopoldsbad, sur la typique Brusattiplatz, est occupé par les bureaux de l'office de tourisme.
baden bei wien grüner markt brusattiplatz
Juste à côté, ne manquez pas le Grüner Markt, pour prendre un café ou faire le plein de produits locaux.
baden bei wien franzesbad hammam
Un peu plus au sud, le long de la Schwechat, le Franzensbad abrite un hammam.baden bei wien sauerhof
Enfin, sur l'autre rive, le Sauerhof, que l'on doit également à Joseph Kornhäusel, a été reconverti en hôtel. Il est malheureusement fermé depuis 2014, après faillite.
baden bei wien römertherme
Mais si ces anciens bains ne sont plus en activité, la ville n'en a pas moins tiré un trait sur son passé de ville thermale. Deux grands complexes continuent d'accueillir les visiteurs occasionnels et les curistes. Derrière l'office de tourisme se dressent les Römerthermen, avec son imposante verrière. Le bâtiment d'origine, que l'on doit aux mêmes architectes de l'Opéra de Vienne, a été préservé. Ouvert à l'année, l'établissement propose en outre une nocturne le premier vendredi de chaque mois. Espace remise en forme, spa, bains... L'offre est vraiment très complète.
baden bei wien römertherme
baden bei wien Thermalstrandbad
Pour une ambiance plus méditerranéenne (on se croirait presque sur une plage italienne !) et plus détendue, il y a le Thermalstrandbad, uniquement ouvert l'été, et situé sur les rives de la Schwechat, juste après le Doblhoffpark. Sable, cabines colorées et piscine en plein air attendent les baigneurs.
baden bei wien Thermalstrandbad

Baden, ville musicale

baden bei wien beethoven haus musée
Difficile de trouver une ville en Autriche qui ne soit liée de près ou de loin à ses musiciens les plus célèbres : on ne compte plus les musées dédiés à Mozart, Strauss ou Beethoven dans tout le pays. Baden ne fait pas exception vu qu'il est possible de visiter la Beethovenhaus, maison dans laquelle le compositeur a écrit une partie de la 9e symphonie : c'est ainsi l'occasion d'en apprendre plus sur l'homme et son œuvre. Ce n'est en effet plus un secret que le Wienerwald a été une source d'inspiration pour le compositeur. En déambulant dans les rues, les plaques sont nombreuses rappelant qui a vécu ici, qui s'est produit là...
baden bei wien beethoven haus musée
baden bei wien kurpark
Tout au long de l'année, les événements musicaux sont nombreux : l'été, des concerts (gratuit) en plein air sont donnés dans le Kurpark au niveau du kiosque à musique ; l'hiver, ils se délocalisent dans la Haus der Kunst juste à côté (payant). Une petite parenthèse, que l'on soit amateur ou non, qui conforte l'Autriche dans son statut de "pays de la musique" : rien de tel que s'asseoir sur un banc et écouter l'orchestre jouer pour se sentir comme un véritable Autrichien... ou un touriste se prenant pour un Autrichien ! D'autres événements plus ponctuels parsèment l'année, comme la traditionnelle saison des bals, en janvier, ou d'autres festivals. 
baden bei wien kurpark
baden bei wien kurpark
baden bei wien kurpark strauss denkmal statue mozart tempel
Dans le Kurpark, on trouve également de nombreux monuments érigés à la gloire des compositeurs autrichiens les plus célèbres : une statue de Strauss, temples dédiés à Mozart (en arrière-plan) ou à Beethoven...

Baden, ville nature

baden bei wien helenentalradweg helenental
La forêt viennoise et les vignes sont à deux pas de Baden, et il serait dommage de s'y rendre sans y faire un saut. Pour une journée, surtout sans voiture, cela peut être compliqué d'aller très loin sans perdre trop de temps mais heureusement, il existe une solution alternative. À l'ouest de la ville se trouve la vallée d'Helenental, dont on rejoint la bordure en une vingtaine de minutes à pied depuis le centre. Le chemin est très agréable, une voie cyclable aménagée le long de la Schwechat. Il ne faut pas longtemps pour se croire au cœur du Wienerwald (même s'il ne commence officiellement que quelques kilomètres plus loin).
baden bei wien helenentalradweg helenental
baden bei wien helenentalradweg helenental
baden bei wien helenental rauhenstein ruines château
Le chemin débouche sur un petit bourg où l'on trouve quelques habitations, un hôtel et, surplombant le tout, les ruines d'un imposant château fort : le Rauhenstein, édifié au XIIe siècle. Il est possible de rejoindre le sommet par un petit sentier qui passe à travers bois en une dizaine de minutes, mais mieux vaut être équipé d'une bonne paire de chaussures, surtout au début de l'automne avec les feuilles mortes qui rendent le terrain glissant et cachent les pierres. À ses pieds, une élégante petite église. Sur l'autre versant, en direction de Baden, on aperçoit également au loin les ruines d'un autre château, Rauheneck, qu'il est également possible d'atteindre à pied.  
baden bei wien helenental rauhenstein ruines château kirche église
baden bei wien helenental kirche église
baden bei wien helenental
Il est ensuite possible de poursuivre la balade le long de la rivière : de nombreux kilomètres de sentiers de randonnée, et de pistes cyclables, sont aménagés et il n'est pas nécessaire de s'aventurer très loin pour simplement profiter du cadre, surtout à l'automne ! Les arbres commençaient doucement à prendre une teinte orangée, j'imagine qu'à présent cela doit être encore plus flamboyant.
baden bei wien helenental
baden bei wien helenental
baden bei wien helenental
baden bei wien helenental hauswiese
Si vous êtes du côté d'Helenental à l'heure du déjeuner (ou du goûter), je vous conseille de vous arrêter à l'auberge Hauswiese, sur la rive droite de la Schwechat (il y a des ponts à intervalles réguliers pour traverser). Comme souvent en Autriche, quand on s'éloigne des endroits touristiques, les plats sont vraiment abordables, c'est donc l'occasion de goûter aux spécialités locales sans se ruiner ! Pour ne rien gâcher le cadre est très agréable, au milieu de la forêt, on se croirait à des kilomètres de la civilisation plutôt qu'à vingt minutes de Baden.
baden bei wien helenental hauswiese
baden bei wien helenental hauswiese schnitzel
baden bei wien helenental hauswiese
baden bei wien helenental hauswiese

Baden pratique

baden bei wien lokalbahn
Besoin d'une sixième raison ? En transport en commun, Baden est très facilement accessible depuis Vienne, en un peu plus d'une heure avec le service de train Lokalbahn partant de devant l'Opéra (les fameux trains beige et bleu) ou en 40 min en bus : comptez un départ tous les quarts d'heure, et ce toute la semaine. L'aller coûte 5,50 € (si vous avez déjà un abonnement ou une carte journalière pour vous déplacer dans la première zone, il ne coûtera que 3,30 €). Vous pouvez vous procurer votre ticket directement dans des machines à bord (paiement en espèce uniquement) ou bien à des bornes à certains arrêts. Il existe également un billet journalier qui permet de s'arrêter plusieurs fois le long de la ligne.

4 commentaires :

  1. ça a, en effet, l'air très sympa!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une petite ville avec beaucoup de charme oui :)

      Supprimer
  2. Très bonne idée d'escapade non loin de Vienne ! Parfait si l'on y reste plus de quelques jours ! Baden a l'air charmante.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vraiment la ville idéale si on veut s'accorder une demi-journée détente dans un spa. Et puis c'est vraiment la porte à côté !

      Supprimer