16 juin 2017

Trieste - La Grotta Gigante

italie trieste grotta gigante grotte
Lorsque j'ai commencé à établir mon programme pour Trieste, la météo annonçait un temps incertain sur plusieurs jours, avec même de la pluie... Je me suis donc mise en quête de lieux couverts à découvrir et c'est ainsi que je suis tombée sur ce qui est un peu l'attraction de la région : la Grotta Gigante qui, comme son nom l'indique, est une grotte immense située à quelques kilomètres au nord de Trieste. Finalement, j'ai eu beau temps durant tout mon week-end, et c'est plutôt pour m'abriter de la chaleur étouffante que des gouttes de pluie que j'ai décidé de maintenir la visite. Je ne savais pas trop à quoi m'attendre. J'en suis revenue impressionnée comme jamais.
italie trieste grotta gigante grotte
italie trieste grotta gigante grotte
Pour commencer, quelques chiffres. Près de 170 mètres de long, plus de 75 mètres de large et plus de 100 mètres de profondeur : les mensurations de la Grotta Gigante ont de quoi donner le tournis. Elles en font l'une des plus grandes grottes au monde ouverte au tourisme et lui ont valu d'être inscrite au Livre Guinness des records en 1995. Vieille de plusieurs millions d'années, elle était déjà connue et utilisée des humains (du moins l'une des galeries les plus hautes) durant la Préhistoire. Explorée une première fois en 1840 par un Autrichien à la recherche d'eaux souterraines pour alimenter Trieste (la rivière qui a creusé cette grotte est toujours présente mais désormais plusieurs dizaines de mètres en dessous du plancher) puis en 1890 par un groupe de spéléologues triestins, à qui on doit l'idée d'une ouverture au public. L'inauguration eut lieu en 1908.
italie trieste grotta gigante grotte
italie trieste grotta gigante grotte
Trois ans furent nécessaires pour construire l'escalier d'accès, que l'on emprunte pour la descente (et qui, pour la petite histoire, est constitué d'anciennes travées de chemin de fer). Cinq cents marches pour descendre, cinq cents marches pour remonter : la visite est sportive ! Il faut s'imaginer cent ans en arrière, alors qu'elle se déroulait à la torche : comment percevait-on alors les volumes de la grotte ? Et notre Autrichien Lindner, qui fut le premier à descendre tout au fond, avait-il conscience d'où il mettait les pieds ? Grâce à l'installation électrique, qui date des années 1950, on peut désormais profiter pleinement du spectacle et apprécier à sa juste valeur cette particularité géologique.
italie trieste grotta gigante grotte
italie trieste grotta gigante grotte
Des milliers de stalactites et de stalagmites de toutes les tailles et de toutes les formes s'offrent à la vue, dans un dégradé du blanc vers le brun, attestant des différentes roches traversées par l'eau responsable de leur formation : très fines aiguilles, stalagmites faisant penser à des empilements d'assiettes, d'autres encore presque phosphorescentes sous l'éclairage leur donnant l'air de méduses... Encore aujourd'hui il continue de s'en créer. Le silence ici n'existe pas, même quand les visiteurs se taisent : on entend alors une myriade de gouttelettes éclabousser la roche, plic ploc, à certains endroits on voit même une légère pluie continuelle tomber (alors qu'à l'extérieur pas l'ombre d'un nuage). Les concrétions actuellement en formation sont recouvertes d'une pellicule blanche humide : c'est la calcite. Mais ne vous attendez pas à les voir grossir sous vos yeux : elles ne poussent que d'un millimètre tous les 15 à 20 ans !
italie trieste grotta gigante grotte
italie trieste grotta gigante grotte   italie trieste grotta gigante grotte
La grotte est accessible uniquement en visite guidée, d'une durée d'une heure environ, qui se déroule en italien, puis la traduction est assurée en allemand et/ou anglais. À l'entrée, une fiche explicative dans d'autres langues si besoin est également fournie, qui résume les informations données par le guide. Plusieurs arrêts seront faits durant le parcours, où tous ces détails, et bien d'autres encore, vous sont expliqués, sur la découverte de la grotte, sa formation et les particularités géologiques que l'on rencontre. À chaque fois on a bien le temps de prendre des photos ou simplement admirer le spectacle sous nos yeux. Ce n'est pas tous les jours que l'on peut assister à un tel florilège de concrétions ! Honnêtement je suis restée bouche bée durant tout le temps passé dans la grotte : je n'avais d'ailleurs pas spécialement prévu de consacrer un article entier sur ce lieu mais il est tellement fou (et mes photos n'étant pas si pire) je me suis dit que ça méritait bien d'en parler plus longuement et surtout de partager ces images d'un autre monde.
italie trieste grotta gigante grotte
Si vous vous demandez ce que sont ces deux espèces de tuyaux au centre de la grotte, ce sont des tubes protégeant des pendules géodésiques, qui permettent de mesurer les mouvements même les plus infimes de la croûte terrestre : que ce soit les marées terrestres ou par exemple les conséquences de la fonte des neiges l'été dans les Alpes. Impressionnant.
italie trieste grotta gigante grotte
La plus grande stalagmite de la grotte, avec ses douze mètres de haut. Avec les informations données plus haut, saurez-vous retrouver son âge ?*
italie trieste grotta gigante grotte
Finalement, il y a quand même deux bémols à cette visite. Le premier est l'accessibilité. Il y a bien un bus qui y amène (ligne 42, arrêt Borgo Grotta, environ 40 minutes de trajet depuis le centre-ville) mais la fréquence des horaires n'est pas très élevée. C'est donc une excursion qui s'organise un minimum si vous avez besoin d'utiliser les transports en commun, histoire de ne pas être coincé à destination ou de louper le début de la visite à quelques minutes (chacune commence à heure pleine). Prévoyez d'ailleurs plutôt large pour l'heure de retour, car si la visite est annoncée comme durant une heure, nous avons mis en tout 1 h 20 entre le moment où l'on a pris pied sur l'escalier et celui où l'on est ressorti à l'air libre. L'arrêt de bus est à moins de 10 minutes de marche.

Le second, c'est quand même le prix. 12 € l'entrée, ça fait un sacré budget. Est-ce que ça les vaut ? Chacun en jugera par soi-même mais moi je n'ai pas du tout regretté ce qui a quand même constitué ma plus grosse dépense culturelle sur tout le week-end. 
italie trieste grotta gigante grotte
Grotta Gigante
Borgo Grotta Gigante 42/A
Sgonico (Trieste)

* 200 000 ans environ !

1 commentaire :

  1. Je ne sais pas si j'aurais apprécié la balade souterraine, mais c'est en effet sublime ! xx

    RépondreSupprimer