30 mars 2015

Art nouveau à Vienne : Gustav Klimt et le Sécessionnisme

Gros morceau cette semaine avec deux posts qui concernent le pourquoi de ma visite à Vienne. Difficile de cacher sur ce blog ma passion immodérée pour l'art nouveau et Gustav Klimt en particulier (pourtant non, j'ai résisté aux innombrables attrape-touristes qui déclinent ses tableaux sur tous les bibelots possibles et inimaginables). C'est donc sans surprise que j'ai cherché où le sécessionnisme s'exprimait dans la capitale autrichienne, en une sorte de pèlerinage artistique. J'ai aussi traqué Klimt et ses œuvres partout dans la ville (jusqu'à sa tombe, oui oui !) mais difficile de tout voir sans dépenser des fortunes, vu le prix des musées, même avec la Vienna Card. Je n'ai pas pu tout voir mais pour une première visite, j'en ai pris plein les yeux.

Ankeruhr

Vienne Wien art nouveau ankeruhr

Situé entre la cathédrale Saint-Étienne et le canal du Danube, ce carillon suspendu à une dizaine de mètres de hauteur fut réalisé par Franz Matsch, un ancien associé des frères Klimt. Chaque heure, c'est une personnalité viennoise célèbre qui défile lentement.

Ankeruhr
Hoher Markt 10-12
1010 Wien

Musée des arts appliqués

Vienne Wien art nouveau Mak musée museum sécession Gustav Klimt

Le musée des Arts appliqués, ou MAK, est situé juste à l'extérieur du Ring, en face du café Prückel. Au milieu des tapisseries, vases chinois et mobilier Bidermeier, une aile entière à l'étage, baptisée "Wien 1900" est consacrée à l'Art nouveau... aile qu'il m'a fallu traverser au pas de course vu que je suis arrivée un peu tardivement au musée. C'est l'une de mes plus grandes déceptions de mon séjour : non pas la collection en elle-même, mais d'avoir bâclé ma visite ! Seule consolation, ceci :

Vienne Wien art nouveau Mak musée museum sécession Gustav Klimt

Complètement inaccessible dans le palais Stoclet, l'Arbre de Vie, tout du moins son dessin préparatoire, s'expose au MAK, tout comme celui du Baiser. Rien que pour cela la visite de ce musée est incontournable !

De plus, jusqu'au 19 avril, une exposition temporaire "Wege der Moderne" (Ways to Modernism), et mettant en lumière le travail d'Alfred Loos et Joseph Hoffman, aborde également cette période charnière de la fin du XIXe siècle qui marqua l'apparition de l'école de la Sécession.

Stubenring 5
1010 Wien

Café Rüdigerhof

Vienne Wien art nouveau café rüdiger-hof

Situé non loin du Naschmarkt, ce café est l'une des belles découvertes de mon séjour : avant de passer devant, je ne savais même pas qu'il existait ! Même si je suis du genre à programmer mes journées minute par minute, c'est un rappel indéniable qu'on n'est jamais à l'abri d'une surprise. Le bâtiment fut construit en 1902 par Oskar Marmorek, à qui l'on doit également le Nestroyhof dans le quartier de Leopoldstadt, également d'inspiration art nouveau.

Vienne Wien art nouveau café rüdiger-hof

Café Rüdigerhof
Hamburgerstraße 20
1050 Wien

Le palais de la Sécession

Vienne Wien art nouveau sécession palais Gustav Klimt

Ah, le palais de la Sécession ! Rien que le bâtiment en lui-même vaut le déplacement : situé à l'origine dans les faubourgs de la ville, sur un territoire marécageux, il fut construit en six mois durant 1898, sur les plans de l'architecte Joseph Maria Olbrich, fut détruit pendant la Seconde Guerre mondiale et reconstruit quasiment à l'identique ensuite. L'un des ajouts est une pièce en sous-sol où se trouve désormais exposée la célèbre Frise Beethoven de Gustav Klimt, inspirée de la 9e symphonie du compositeur, et à l'origine créée pour l'exposition de 1902. 

Sur la façade on peut notamment lire "Ver Sacrum, (Printemps sacré). C'est le nom de la revue éditée par la Sécession dès 1898.

Vienne Wien art nouveau sécession palais Gustav Klimt
"Der Zeit ihre Kunst. Der Kunst ihre Freiheit", la devise de la Sécession, sur la façade : 
"à chaque époque son art ; à chaque art sa liberté".

Vienne Wien art nouveau sécession palais Gustav Klimt

Vienne Wien art nouveau sécession palais Gustav Klimt

Vienne Wien art nouveau sécession palais Gustav Klimt

Vienne Wien art nouveau sécession palais Gustav Klimt

Malheureusement, comme pour beaucoup de musées à Vienne, les photos en intérieur sont interdites... Pas de clichés de la frise Beethoven donc ! Néanmoins... Je suis friande des visites guidées, surtout quand cela concerne un musée ou un sujet qui m'intéresse tout particulièrement. Les muséographies sont rarement bavardes et j'ai vite l'impression de passer à côté des œuvres (zéro culture artistique bonjour !). La visite guidée du palais de la Sécession m'a ainsi permis de découvrir l'envers du décor : nous avons en effet eu l'opportunité de découvrir la verrière du toit, qui permet un éclairage naturel optimal de la salle principale. Ingénieux !

Vienne Wien art nouveau sécession palais Gustav Klimt

Dans l'esprit de la création de la Sécession, le palais abrite toujours des expositions temporaires d'artistes contemporains : une vingtaine sont ainsi proposées chaque année.

Friedrichstraße 12
1010 Wien

La maison aux Majoliques et la maison aux Médaillons

Vienne Wien art nouveau sécession otto wagner majoliques médaillons linke wienzeile

Sur la Linke Wienzeile, aux numéros 38 et 40, peuvent s'admirer deux bâtiments réalisés par Otto Wagner : la maison aux Majoliques, à gauche, avec sa façade recouverte de dalles colorées aux motifs floraux, et la maison aux Médaillons, à droite, et ses drôles de statues de femmes criant sur son toit.

Vienne Wien art nouveau sécession otto wagner majoliques médaillons linke wienzeile

Vienne Wien art nouveau sécession otto wagner majoliques médaillons linke wienzeile

Vienne Wien art nouveau sécession otto wagner majoliques médaillons linke wienzeile

Vienne Wien art nouveau sécession otto wagner majoliques médaillons linke wienzeile

Vienne Wien art nouveau sécession otto wagner majoliques médaillons linke wienzeile
Autre exemple d'architecture art nouveau au Köstlergasse 3.

Leopold Museum

Vienne Wien art nouveau sécession leopold museum gustav klimt musée
Am Attersee, Gustav Klimt, 1900.

Ouvert en 2012, proposant les collections privées de Rudolph Leopold, le Leopold Museum consacre également un de ses étages à la Sécession viennoise et à Gustav Klimt. On peut y admirer la diversité de ses œuvres (il serait très réducteur de penser à Klimt qu'à travers sa "période dorée") ainsi qu'une partie de sa très dense correspondance avec son amie Emilie Flöge.

Vienne Wien art nouveau sécession leopold museum gustav klimt musée
Mort et vie, Gustav Klimt, 1910/1911.

Vienne Wien art nouveau sécession leopold museum gustav klimt musée
Reconstitution de l'un des ateliers de Klimt avec le mobilier original.

Vienne Wien art nouveau sécession leopold museum gustav klimt musée
Mobilier art nouveau.

Vienne Wien art nouveau sécession leopold museum gustav klimt musée

Vienne Wien art nouveau sécession leopold museum egon schiele musée
Fleurs stylisées sur fond décoratif, Egon Schiele, 1908.

Vienne Wien art nouveau sécession leopold museum gustav klimt musée
La Médecine, reproduction de l'un des trois tableaux que l'université de Vienne avait commandés à l'artiste et qui firent scandale. Elles ne furent jamais exposées. Pire, elles furent toutes trois détruites par les nazis en 1945.

Vienne Wien art nouveau sécession leopold museum gustav klimt musée

Vienne Wien art nouveau sécession leopold museum koloman moser musée
Commode par Koloman Moser.

Vienne Wien art nouveau sécession leopold museum gustav klimt musée

Museumsplatz 1
1070 Wien
Il existe un billet combiné pour le Leopold Museum et le MAK.

Pavillons Otto Wagner

Vienne Wien art nouveau sécession otto wagner pavillon karlsplatz

Situés sur Karlsplatz, ces deux pavillons font office d'entrée au métro. L'un des deux a été reconverti en musée dédié à son architecte, Otto Wagner (ouvert uniquement d'avril à octobre).

Vienne Wien art nouveau sécession otto wagner pavillon karlsplatz

Vienne Wien art nouveau sécession otto wagner pavillon karlsplatz

Karlsplatz, 1040 Vienna

Wien Museum

Vienne Wien art nouveau sécession musée museum gustav klimt
Emilie Flöge, Gustav Klimt, 1902.

Le Wien Museum qui, comme son nom l'indique, s'intéresse à l'histoire de la capitale autrichienne, consacre également une partie de ses collections à la Sécession viennoise, Gustav Klimt en tête. En tout, c'est peut-être moins d'une dizaine d’œuvres qui sont ainsi exposées. C'est peu pour justifier à lui seul l'achat du billet mais il serait dommage de passer à côté du reste des collections, comme les vitraux de la cathédrale Saint-Étienne.

Vienne Wien art nouveau sécession musée museum gustav klimt
Pallas Athena, Gustav Klimt, 1898.

Vienne Wien art nouveau sécession musée museum otto wagner
Cette chaise, conçue par Otto Wagner, fut offerte à Karl Lueger, l'un des maires de Vienne, pour son soixantième anniversaire.

Vienne Wien art nouveau sécession musée museum otto wagner
Maquette d'un projet de reconstruction du musée des Beaux Arts soumis par Otto Wagner. Il n'aboutit jamais.

Vienne Wien art nouveau sécession musée museum gustav klimt
Amour, Gustav Klimt, 1895. L'un de mes tableaux préférés mais très sombre : la photo ne fait malheureusement pas honneur à ses détails subtils.

Karlsplatz 8
1040 Wien

L'ambassade de France

Vienne Wien art nouveau sécession ambassade france

Point de chauvinisme ici. C'est un pur hasard si l'ambassade de France se trouve dans un beau bâtiment type art nouveau, réalisé par Georges Chedanne. Ce nom vous dit peut-être quelque chose : c'est à lui qu'on doit notamment les Galeries Lafayette du boulevard Haussmann à Paris. Située entre Karlsplatz et le Belvédère, il ne vous faudra pas faire un grand détour pour admirer sa façade.

Vienne Wien art nouveau sécession ambassade france

Vienne Wien art nouveau sécession ambassade france

Ambassade de France
Technikerstraße 2
1040 Wien

Le Belvédère

Vienne Wien art nouveau sécession belvédère château gustav klimt

On termine cette balade viennoise dédiée à l'art nouveau avec les collections du Belvédère. C'est ici, dans ce palais construit par le prince Eugène de Savoie, que l'on peut admirer le célèbre Baiser de Gustav Klimt, parmi les autres toiles de l'artiste (on y trouve en effet la collection la plus importante d’œuvres de Klimt au monde). Aucune explication n'étant donnée à côté des tableaux exposés, et malgré le prix déjà conséquent du billet, il est vivement conseillé de débourser quelques euros de plus pour avoir accès à l'audioguide et aux commentaires qu'il propose.

Malheureusement, aucune photo n'est autorisée à l'intérieur alors on se contentera de l'extérieur des deux pavillons construits dans la plus pure tradition baroque durant la première moitié du XVIIIe siècle.

Vienne Wien art nouveau sécession belvédère château gustav klimt
Le Belvédère supérieur, construit uniquement pour recevoir les réceptions du prince Eugène.

Vienne Wien art nouveau sécession belvédère château gustav klimt
Vue sur les jardins.

Vienne Wien art nouveau sécession belvédère château gustav klimt
Le Belvédère inférieur, où résidait le prince.


Prinz Eugen-Straße 27
1030 Wien

Si cela peut paraître déjà conséquent, ce n'est pourtant qu'une fraction des bâtiments art nouveau que l'on peut croiser à Vienne ou des musées qui exposent des œuvres se rattachant au Sécessionnisme ou signées Gustav Klimt. J'ai dû, par manque de temps et de fonds, faire l'impasse sur les collections de l'Albertina ou les peintures du Burgtheater par exemple.

Néanmoins, il reste un dernier lieu à visiter, et non des moindres. Rendez-vous jeudi !

1 commentaire :

  1. La Sécession n'a de cesse de nous émerveiller ! Merci pour tous ces méandres touristiques & culturels.

    RépondreSupprimer