7 avr. 2017

Vienne - Hermes Villa

vienne hietzing sissi hermes villa lainzer tiergarten
Située dans le Lainzer Tiergarten, cette ancienne réserve de chasse des Habsbourg, la villa Hermès fut construite par l'empereur François-Joseph pour Sissi, offrant ainsi à l'impératrice un lieu de retraite loin du faste de la cour à la Hofburg ou Schönbrunn, et espérant ainsi la retenir à Vienne entre deux voyages. Alors que le château rouvre ses portes ce dimanche 9 avril pour la saison 2017/2018, après la traditionnelle fermeture hivernale, je vous emmène visiter ce petit bijou méconnu.
vienne hietzing lainzer tiergarten
vienne hietzing sissi hermes villa lainzer tiergarten
vienne hietzing sissi hermes villa lainzer tiergarten   vienne hietzing sissi hermes villa lainzer tiergarten
Le château est situé à un peu plus d'un kilomètre de l'entrée la plus proche du Lainzer Tiergarten, la Lainzer Tor. Le temps de rejoindre le palais, on profite un peu de cet immense parc, oasis de calme au cœur de la ville : pour un peu on se croirait vraiment à la campagne. On n'a pas de mal à imaginer le relatif isolement de l'ancienne réserve du temps de l'impératrice par rapport à l'agitation de la capitale de l'empire. Cette situation clairement excentrée est peut-être d'ailleurs la raison de sa fréquentation  : même en y ayant été un dimanche où l'entrée était gratuite (le château fait partie des musées municipaux et bénéficie ainsi de la gratuité de l'entrée le premier dimanche de chaque mois), ce n'était clairement pas la cohue. Rien que l'extérieur vaut en tout cas le déplacement car malgré sa petite taille, le château regorge de détails d'une grande finesse : les élégants motifs sur les briques, ses ornements délicats en fer forgé blanc, même son asymétrie peut étonner, accentuant ainsi le côté "maison de campagne". Il n'est pas étonnant dans ces conditions que Sissi elle-même l'ait renommé son "palais des rêves" : le surnom lui va à ravir.
vienne hietzing sissi hermes villa lainzer tiergarten
vienne hietzing sissi hermes villa lainzer tiergarten
vienne hietzing sissi hermes villa lainzer tiergarten
Mais avant tout, un peu d'histoire : c'est en 1881 que l'empereur décide de faire construire le château, qui s'appelle alors à l'époque Villa Waldruh. Ce n'est que plus tard qu'il sera baptisé Villa Hermès, en relation avec la statue du dieu grec situé dans les jardins. Il fallut cinq ans pour que le château sorte de terre, suivant les plans de Carl von Hasenauer, l'architecte à qui l'on doit de nombreux bâtiments du Ring. Dès le printemps 1887, Sissi y séjourne ; elle y passera chaque printemps quelques jours, jusqu'à son assassinat en 1898. Avec ces repères en tête, la visite peut maintenant commencer : le principal se fait à l'étage, où se trouvaient les appartements de l'impératrice. Après un imposant escalier, on entre dans le vif du sujet : une enfilade de pièces (salon, antichambre, chambre...) encore meublées d'époque (une grande partie du mobilier est d'origine), qui exposent également de nombreuses photographies et objets personnels du couple impérial. 
vienne hietzing sissi hermes villa lainzer tiergarten
vienne hietzing sissi hermes villa lainzer tiergarten
vienne hietzing sissi hermes villa lainzer tiergarten
vienne hietzing sissi hermes villa lainzer tiergarten
vienne hietzing sissi hermes villa lainzer tiergarten salle gymnastique
Parmi les pièces remarquables, la salle de gymnastique de l'impératrice, décorée aux murs et au plafond de peintures rappelant les décors de Pompéi et qui illutrent différents sports. Sissi avait 50 ans lorsque la Villa Hermès fut terminée mais cela ne l'empêchait pas de s'exercer tous les jours : le contrôle quasi maladif qu'elle avait de son apparence est désormais bien connu et passait notamment par de nombreuses heures d'activité physique. Le château possède d'ailleurs des écuries et Sissi montait régulièrement dans le parc à cheval.
vienne hietzing sissi hermes villa lainzer tiergarten salle gymnastique
vienne hietzing sissi hermes villa lainzer tiergarten
vienne hietzing sissi hermes villa lainzer tiergarten
vienne hietzing sissi hermes villa lainzer tiergarten chambre
Autre pièce majeure, la chambre, avec l'imposant lit baroque datant de l'époque de Marie-Thérèse d'Autriche. La majorité des tableaux, très sombres, rend la pièce un peu étouffante : on est loin des salles lumineuses et aux teintes plus claires que l'on vient de traverser. Également à remarquer, les peintures qui illustrent des scènes du Songe d'une nuit d'été de Shakespeare réalisées par Hans Makart, alors un peintre important à Vienne.
vienne hietzing sissi hermes villa lainzer tiergarten chambre
vienne hietzing sissi hermes villa lainzer tiergarten chambre
vienne hietzing sissi hermes villa lainzer tiergarten
vienne hietzing sissi hermes villa lainzer tiergarten
vienne hietzing sissi hermes villa lainzer tiergarten
vienne hietzing sissi hermes villa lainzer tiergarten klimt plafond
Dans le salon, cette fresque au plafond, Le Printemps, fut réalisée par Franz Matsch, Georg et Gustav Klimt.
vienne hietzing sissi hermes villa lainzer tiergarten
L'intérêt de la visite provient également des nombreux objets exposés dans les différentes pièces de l'étage, beaucoup étant des possessions du couple impérial, d'autres permettant de se familiariser avec la vie de l'époque. Mais...
vienne hietzing sissi hermes villa lainzer tiergarten
vienne hietzing sissi hermes villa lainzer tiergarten
Gros point noir : toutes, et je dis bien toutes, les explications sont en allemand, il n'y a pas une seule traduction ne serait-ce qu'en anglais, au moins des cartouches principaux expliquant la fonction et les éléments principaux de chaque pièce. (Il y a bien un petit livret fourni en caisse mais les informations sont vraiment très générales et ne font guère un support de visite digne de nom.) Par ailleurs, il n'existe pas d'audioguide : si vous ne comprenez pas la langue de Goethe, il ne vous reste plus qu'à apprécier les lieux sans trop savoir ce que vous avez sous les yeux. Chose regrettable car la villa Hermès diffère vraiment de tous les autres lieux liés aux Habsbourg : ici point de décor baroque flamboyant. Même si certaines salles comme la salle à manger sont richement décorées, cela n'a rien à voir avec les appartements impériaux de Schönbrunn ou de la Hofburg. On risque ainsi de ressortir un peu frustré de la visite, ayant vu certes de jolies choses mais n'ayant pas bien réussi à capturer l'essence du lieu.
vienne hietzing sissi hermes villa lainzer tiergarten
vienne hietzing sissi hermes villa lainzer tiergarten
Malgré ce bémol, j'ai beaucoup apprécié cette visite, qui change vraiment de ce que l'on peut découvrir des Habsbourg dans le reste de la ville : on touche ici quelque chose de plus intime concernant la famille impériale et rien que le cadre vaut vraiment le coup. Le Lainzer Tiergarten est un vrai paradis de verdure qui vous fera oublier pour un temps que vous vous trouvez au cœur de Vienne. Pour ma part, je compte bien revenir pour participer à une visite guidée (si certaines sont proposées en anglais) car j'ai vraiment envie de découvrir tout ce qui se cache derrière cet endroit. 

Lainzer Tiergarten
1130 Wien
Entrée : 7 € ; gratuit chaque premier dimanche du mois
Accès : tram 62 arrêt Wolkersbergenstrasse puis bus 55A. Comptez environ 45 minutes depuis le Ring.
Bon à savoir : on trouve un café au rez-de-chaussée de la villa.

En bonus, un extrait du concert du nouvel an 2017 avec ce ballet filmé dans la villa Hermès.

2 commentaires :